EALP
Eloïse Deschemin
Entreprise Artistique de Libres Performers
Ce que fabrique EALP,
Entreprise Artistique de Libres Performers,
ça n'est pas des spectacles de danse contemporaine.
Ça danse oui mais surtout ça tricote
des fictions surréalistes pour
disserter sur l'enjeu de la représentation.

Entre VIDÉOS, BLA_BLA, PERFORMANCE & MANIFESTE,
c'est un travail mêlant association d'idées et logique d'obscurcissement, s'abreuvant aux standards cinématographiques
et aux concepts poético-plastiques.
Autour des notions de récit et de nonsense se dessine
un corps nourri de traditions et d'histoires au service de formats contemporains.
Ou inversement.
EALP, récurrences, ETC.
De 2007 à 2009 EALP c'est des vidéos danse
Saint Lazare, 20h15
Supermarket en collaboration avec Etienne Aussel
Et Jade un trio musique & danse avec Clément Simounet et Théophile Alexandre.
En 2013 Stand Buy Me est le premier volet d'une recherche plus large autour de la (re)présentation.
Ce spectacle hybride est le point de départ du solo Etude de cas: Eloïse D (ma vie minuscule),
où documentaire et fiction, mémoire collective et projection fantasmée seraient tour à tour entremêlés.
En 2016 apparaît Fluxus Distraction une création qui questionne l'art du vivant, l'acte artistique en lui-même et non son résultat.
De ce travail de recherche naît une joute sonore et physique,
un manuel de la manifestation, une performance tricot-brico-chorégraphique et
une hétérotopie encapée.
Se faire un NON création 2018 dessinera une généalogie du NON entre filiation et reconstitutions. Généalogie à réactualiser, à réinterpréter, à dédramatiser.